Nos conseils de dégustation

332
Aimer0

SALAISONS

Apprécier une charcuterie

Pour sublimer les saveurs et libérer les arômes, nul besoin de faire de gros morceaux. Bien au contraire. Pour les saucissons comme pour les viandes, la subtilité des goûts se révélera volontiers par de fines tranches… Double bonus car vous pourrez en profiter plus longtemps ! Pour des tranches fines optez pour une planche en bois et un bon couteau à lame fine, type Opinel ou couteau « à plucher » … Pour le jambon, une trancheuse ménagère assurera une découpe optimale.

Le test olfactif

La première étape consiste à humer une tranche fraîchement coupée avant de la porter à la bouche. Il peut être amusant de faire deviner la composition à ses convives rien qu’en la sentant. Pensez par exemples aux différents saucissons à base de champignons à l’arôme si puissant.

L’enveloppe du saucisson

Pour les saucissons, il est fréquent de retirer la peau avant la découpe. Sachez toutefois que Mont Charvin n’utilise que des boyaux naturels : ils sont tout à fait comestibles ! Le développement naturel du champignon qui la recouvre s’appelle le pénicillium. Il est comestible, apporte une saveur et se classe aussi sans la catégorie des antibiotique naturels.

Le déballage

Les produits « sous-vides » révéleront toutes leurs saveurs sortis de leur emballage quelque heure à l’avance, un peu à la manière d’un bon vin que l’on « carafe »

TERRINES ET RILLETTES

Enfin, les terrines et rillettes offriront une belle alternative pour agrémenter vos apéritifs. Privilégiez un pain rustique, à base de farine complète ou au levain naturel ou pain aux noix,

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter